• Imprimer

On appelle occitan, ou langue d’òc, cette langue latine parlée dans huit régions du sud de la France (Roussillon et Pays Basque non compris). L’occitan est également parlé dans douze vallées alpines d’Italie et en Val d’Aran en Espagne. Il comprend six variétés dialecticales : le languedocien, le provençal (Nice compris), le gascon, le limousin, l’auvergnat et le vivaro-alpin.

 

PETITE HISTOIRE OCCITANE OFFERTE PAR MACAREL

XIe-XIIIe siècle
Période faste des troubadours.

1209
Croisade contre les Albigeois.

1539
L’édit de Villers-Cotterêts rend exclusif l’usage du français dans les documents administratifs.

XVIe-XVIIe siècle
Le Baroque littéraire occitan : Goudouli, Larade.

1791-1794
Révolution française, première véritable politique linguistique visant à imposer le français dans tout l’État français.

1794
Rapport Grégoire sur la nécessité d’anéantir les patois.

XVIIIe-XIXe siècle
Les poètes ouvriers : Victor Gélu.

1802
La pratique du « patois » est interdite à l’école.

1854
Fondation du Félibrige. Mouvement littéraire de promotion de la langue d’oc.

1881-1884
L’enseignement primaire en français devient gratuit et obligatoire.

1907
Révolte des vignerons du Midi.

1945
Fondation de l’Institut d’Études Occitanes oeuvre pour la promotion de la langue et de la culture occitanes.

1951
La loi Deixonne autorise l’enseignement des langues régionales à l’école.

Autour de 1968
La revendication politique et culturelle occitane s’affirme.

1990
L’occitan devient officiel en Val d’Aran, Espagne.

1991
Ouverture du CAPES d’occitan.

1992
Dans l’article 2 de la Constitution française de la Ve République, la langue de la République est le français. Les autres langues de France ne sont pas reconnues.

1992
Charte Européenne des langues régionales ou minoritaires, ratifiée depuis par 24 pays.

1999
La France signe la Charte Européenne des langues régionales ou minoritaires mais ne l’a toujours pas ratifiée.

1999
En Italie, l’occitan est reconnu langue nationale devant être protégée.

2006
L’occitan devient une langue co-officielle avec l’espagnol et le catalan sur tout le territoire de la Catalogne.

 2008
Adoption de l’article 75-1 dans la Constitution française : « Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France. » Belle constatation sur le papier qui ne débouche sur aucune avancée dans les domaines de l'enseignement ou de la socialisation de la langue dans les medias....

En 2005, 2007, 2009 et 2012
Le collectif Anem Òc rassemble jusqu’à 30 000 personnes dans les rues de Carcassonne, Béziers et Toulouse pour une meilleure reconnaissance de la langue occitane. Malgré cette mobilisation, toujours aucune avancée sur le terrain. ...